Rencontre annuelle des Smart Cities

Le 7 juillet 2016 EMBIX est intervenu lors de la « rencontre annuelle des Smart Cities » organisée par le Club des Développeurs Immobiliers et Fonciers (280 membres) sur le thème « Retours d’expériences : Des Quartiers difficiles … à la Smart City … à la Ville Ubiquitaire ».

Les deux tables rondes qui ont ponctué la matinée étaient animées par Jacques Paquier, rédacteur en chef du Journal du Grand Paris. Ce fut l’occasion pour des sociologues, architectes/urbanistes, assistants à maîtrise d’ouvrage (AMO) Smart Grids, et opérateurs énergétiques d’échanger et confronter les idées.

« Retour d’expériences des premières Smart Cities … vers une ville intelligente. Nouveaux projets »

Cette première table ronde a permis à un opérateur énergétique, un AMO et un membre du conseil national du numérique de confronter leurs points de vue et apporter leur vision de la démarche Smart City dans des projets concrets.

Furent abordés, les sujets des :

  • Projets opérationnels tels que, Eole Evangile, IssyGrid, Châlons-en-Champagne, etc. et les démonstrateurs industriels pour la ville durable
  • L’importance de ne pas oublier l’aspect « humain » des projets Smart City
  • Le système de trigénération permettant de produire et valoriser simultanément de l’énergie électrique, mécanique et thermique.

Intervenants :

  • Pascale Luciani-Boyer, Membre du Conseil National du Numérique et PDG de Neoxpective
  • Jérôme Tchiboukdjian, Directeur Général Adjoint d’EMBIX (AMO)
  • Daniel Lheritier, Ingénieur d’Affaires à GrDF
« Le défi du siècle : de l’ANRU à la ville intelligente … état des lieux et point sur les avancées »

Lors de cette deuxième table ronde ce fut au tour d’une sociologue, d’un architecte urbaniste et d’un promoteur immobilier d’exposer leur expérience quant à l’application de la démarche Smart City dans des zones enclavées, sensibles ou éloignées de métropoles. Les différents intervenants ont rappelé la démarche de travail de l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) avant de mettre l’accent sur l’importance du « vivre ensemble » et de la création de lieux de mixité. Le principal constat est que les habitants locaux respectent et s’approprient les infrastructures installées :

Intervenants :

  • Sonia Lavadinho, Sociologue Suisse
  • Myriam Szwarc, Architecte urbaniste
  • Hervé Villers, Directeur Général de Spirit, représentant les promoteurs

Cette matinée a été l’occasion d’échanger avec des acteurs de l’immobilier qui souhaiteraient intégrer la vision Smart Grids / Smart City dans les projets qu’ils entreprennent. Enfin, entre les deux tables rondes, les participants pouvaient découvrir le Village des Start-up immobilières où certaines structures comme Wiseed (crowdfunding dans le secteur immobilier) étaient présentes.